Fafsea Infos Numéro 101 – octobre-décembre 2012

Les temps changent… et les animaux de compagnie aussi. Pour répondre aux nouvelles attentes des propriétaires, les professionnels d’adaptent et, mieux encore, anticipent les tendances futures en préparant aujourd’hui les services et les produits qui leur seront demandés demain…

forum-toilettage

C’est, une fois encore, aux États-Unis et dans la ceinture Pacifique que l’on peut traquer les nouvelles tendances du marché. “Contrairement à une idée reçue, les Américains comptent bien plus d’animaux de compagnie que les Français, et la gamme de services à leur disposition y est beaucoup plus étendue que dans l’Hexagone”, observe Cyrille Georgel, secrétaire général de la Chambre nationale des prestataires animaliers (Prestanimalia). Aurait-on profit à proposer une telle offre en France ? “À l’évidence, oui, poursuit-il. Les difficultés pour le propriétaire de répondre aux contraintes qu’impose son animal de compagnie – un chien doit être sortie pendant la journée, gardé pendant les vacances…- font que le besoin de services est énorme.”

Les 5000 toiletteurs de France sont tout autant concernés par l’évolution des mentalités. En premier lieu, ils doivent s’adapter aux nouvelles races de chiens prisées par les propriétaires : “Il y a quinze ans, neuf chiens sur dix fréquentant les salons de toilettage étaient des caniches”, rappelle Cyrille Georgel ; aujourd’hui , cette race a quasiment disparu et les propriétaires optent plus volontiers pour des chiens plus gros et à poils ras.” Cette nouvelle tendance redéfinit le métier de toiletteur : l’heure n’est plus à la coupe ciseaux, mais au bain et au séchage. “Or, les toiletteurs n’ont pas pleinement intégré leur valeur ajoutée auprès de ces animaux, regrette Cyrille Georgel, et tous ne voient pas que, au-delà de sa dimension esthétique, leur métier comporte un vrai volet “hygiène” tout aussi important et qu’il faut savoir valoriser.”

Pour cela, ils peuvent s’appuyer sur les nouvelles tendances – et les nouveaux produits – directement inspirés des marchés asiatiques où ils remportent un franc succès. “Les spas, la thalassothérapie et l’aromathérapie sont régulièrement proposés aux animaux de compagnie, observe Cyrille Georgel. Les produits sont de grande qualité et les bienfaits indéniables, notamment en cas de fatigue de l’animal, de nervosité ou de problèmes respiratoires.” D’autre soins, plus esthétiques, y ont aussi régulièrement cours, comme la restauration de la couleur des poils ou les vernis à griffes.

Les propriétaires français sont-ils prêts à s’engager dans cette voie ? “Je pars d’un constat qui a fait ses preuves : tout marché est créé par l’offre, poursuit Cyrille Georgel. Il est donc indispensable que les toiletteurs s’approprient ces nouveaux produits et les proposent à leur clients. Nous ne disposons pas encore d’éléments chiffrés sur le sujet, mais les spécialistes en sont convaincus : le marché en la matière est tout simplement énorme.”

Être conseillé :

informations_210-50

Fafsea Infos Numéro 101 – octobre-décembre 2012

En savoir plus ? Suivez notre blog “Entreprendre dans les métiers de services aux animaux de compagnie

fafseaMag1

fafseaMag2

 

Leave a Reply